Non classé

Suis-je islamophobe ?

Anna_ 04 10 2014 -2 bisPar Annie-France Abéasis, membre de l’UDE-Front Démocrate de Clamart – Hauts-de-Seine (92).

Suis-je catholicophobe, judéophobe, mais aussi anglicanophobe, bouda-o-phobe, and so on… ?

Ce n’est pas parce que je suis athée ou peut-être un peu agnostique, que je me pose ces questions, mais j’ai de sévères critiques au sujet des religions !! Sans toutefois oublier, ni minimiser les grandes qualités de cœur dont font souvent preuve  nombre de leurs fidèles, dont certains sont mes amis !

Je me souviens de mes longues discussions avec Christian, catho de son état, sur la spiritualité que procure la croyance en dieu et les questions que cela soulève. J’aimais discuter avec lui, et d’autres aussi, car j’étais amenée à réfléchir à ma propre spiritualité et à découvrir que, ma foi, j’en avais une aussi qui, certes, n’était pas religieuse mais qui était, tout de même ! Une spiritualité, en somme, qui n’avait aucun besoin d’une religion.

Les raisons qu’ont les personnes de s’inventer une « être suprême » quel qu’il soit, ont souvent sollicité ma curiosité : chacun de nous se confronte à ce même mystère et y apporte les réponses qu’il peut ou qu’il a à sa portée.

Mais au fond, quel besoin de connaître la religion de son interlocuteur pour discuter de ces choses-là ? Quel besoin y aurait-il qu’une personne se raccroche à une religion  officielle, institutionnelle ou non, pour la simple raison qu’elle croît en un dieu créateur de l’Univers ?

À un moment de notre existence se pose la question : « Par quel miracle existent notre merveilleuse mécanique céleste et soi-même ? ». Et PERSONNE n’a la réponse, chacun doit se contenter de son intime conviction ! Il n’y a que deux réponses, comme dans un référendum, oui et non, puisqu’on ne compte pas les abstentionnistes !

Alors, les religions ?….C’est peu dire qu’elles ne possèdent pas plus la réponse que les individus, mais leur grande force est de savoir faire oublier ce questionnement fondamental : en un mot, elles savent bâtir sur du vide !!

Les religions sont des outils politiques qui aspirent quand elles le peuvent  à jouer un rôle régalien. C’était particulièrement flagrant partout au cours des vingt siècles passés. Aujourd’hui, bien qu’inégalement, ça l’est un peu moins dans notre monde, mais la tentation est toujours très présente !!

Dans leur histoire séculaire, des mots (maux !) terribles surnagent : intolérance, coercitions, contraintes et culpabilisation, guerres de religions, bûchers, hérésies, soumission, lapidation, tortures, rigorisme moral, excommunications, mécréants, charia, pureté de la loi divine, inquisition, procès en sorcellerie, exorcismes, ordre moral… !!

Dans une partie (encore insuffisante) du monde, les pratiques religieuses ont gagné un peu plus d’humanité mais  une constante demeure, hélas : la haine des femmes, la méfiance à leur égard et son corollaire, la volonté d’encadrer étroitement leur sexualité.

L’efficacité et la longévité des institutions religieuses  résident dans l’idée redoutable de l’ « immortalité de l’âme » – notion évidemment invérifiable – et dans le précepte: « il faut souffrir dans cette vie pour atteindre la félicité éternelle dans …l’autre ! ». Il faut bien le dire, c’était et c’est encore une argumentation imparable pour prendre le pouvoir sur bien des consciences.

Les victimes des religions ont été et sont encore le plus souvent leurs propres fidèles !! Ils paient parfois au prix fort leur besoin de se rassurer au sein d’une communauté de croyance.

Le 06/01/2016, sur iTélé, O.Galzi animait un débat tardif sur la « Une » du Spécial Charlie – un vieillard, longue barbe, yeux exorbités, tout blanc, une kalach en bandoulière, en train de s’enfuir, surmonté de : « 1 an après, l’assassin court toujours »-.

 Le journal commémorait le premier anniversaire de la tuerie. Étaient présents dans ce débat, un évêque catho, un représentant musulman (CFCM) et un responsable du culte juif, face à M. Péna-Ruiz académicien et auteur d’un ouvrage intitulé Laïcité. Et il s’agissait, bien sûr, d’évoquer la liberté d’expression dans notre pays laïque….

Dans ma « liste » de mots, ci-dessus, je pourrais aussi ajouter : sectarisme, duplicité, faux-fuyants, mensonges (tentatives, en tout cas, tant il est difficile de tromper M. Péna-Ruiz sur le sujet !). La désapprobation feutrée de Charlie par ces trois religieux masquait mal leur souhait de le condamner sinon de le voir disparaître.

Ils représentaient les trois religions monothéistes issues d’une même histoire, d’une même géographie, et pourtant il y avait si peu d’empathie tant on percevait leur gêne d’être assis à proximité l’un de l’autre ! Au fond, malgré les paroles lénifiantes, l’ADN reste le même depuis l’origine, celui de l’affrontement pour étendre leur influence et limiter celle des autres.

L’académicien a donné un chiffre intéressant : en France, 45% des personnes sont indifférentes à l’idée d’un dieu. Mais de très nombreux croyants sont résolument attachés aux principes de la laïcité comme valeur fondamentale de notre société, et en cela nous sommes un pays remarquable ! Elle permet d’assurer le droit d’exister, dans le cadre de la loi, à tous les courants philosophiques, religieux ou non, politiques, etc…

Alors, non, mea culpa, au fond je ne suis pas XXX-phobe ! Je suis simplement critique et si je savais le faire, comme j’aimerais le dessiner, avec insolence, avec irrévérence, avec jubilation  comme on peut le faire ici, chez nous, quand il s’agit de débattre de tout et de rien ! ! En fait je suis, par dessus de tout, laïque !

Annie-France Abéasis

UDE – Front Démocrate Clamart

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s